Bellemare : M. Labeaume dit qu’il va aller chercher 175 millions $ du fédéral, 175 million $ de Québec

juillet 25, 2009

moi, je suis convaincu que le fédéral ne mettra pas 175 millions $ la-dedans, personnellement. Ils n’ont pas investi dans l’agrandissement du stade Molson à Montréal parce que c’est du sport professionnel, ils ont refusé tous les projets d’investissement dans les immeubles ailleurs au Canada.

 

Maurais: Est-ce qu’on avait demandé l’aide de Chantiers Canada, le stade de Saputo, par exemple, ou l’agrandissement du stade des Alouettes, est-ce qu’il y a eu des refus de demandes?

 

Bellemare: Tout-à-fait, parce que c’était du sport professionnel, et d’ailleurs, madame Verner a émis la même réserve, le même refus quand on lui a demandé, nous, au niveau du projet de football, de participer à l’agrandissement du Super PEPS pour pouvoir faire un stade de 20 000 sièges pour accueillir les Alouettes, éventuellement, et la Ligue canadienne… Alors madame Verner a dit : « C’est du sport professionnel; nous, on n’investit pas dans des infrastructures sportives de sport professionnel». Alors, à ce que je sache, la Ligue nationale de hockey, c’est du sport professionnel.

C’est pour ça que je me dis…le fédéral n’a pas mis une cenne dans le stade Molson, c’est Québec qui a mis 19 millions, les fonds viennent tous du gouvernement du Québec, et dans le Super PEPS, ce sont des exemples qui sont assez percutants à l’effet que le fédéral ne met pas d’argent dans les stades de sports professionnels.

Alors quand j’ai entendu monsieur Labeaume dire « 175 millions $ qui s’en viennent du fédéral», personnellement, je n’y crois pas, je ne crois pas que le fédéral investisse dans ce projet là.

 

Maurais: Sérieusement, je viens d’avoir une douche d’eau froide, là. Je viens d’avoir un reality check.