Équipe de football professionnel à Québec: un promoteur y va de 20 millions $

novembre 11, 2008

-Publié par : Québecurbain

11 novembre 2008

Et on prévoit, bien sûr et encore, construire ce splendide stade loin, très loin du centre-ville, dans un champ de patates quasi-inaccessible en transport en commun (et en vélo ou à pied), contrairement au stade Percival-Molson de Montréal ci-haut illustré, situé au coeur de l’action… *soupir*

(…) Investir des millions de billets verts pour attirer une équipe de la Ligue canadienne de football (LCF) à Québec ne lui fait pas peur. «Pourquoi n’investirais-je pas? C’est une bonne affaire à long terme.»À l’autre bout du fil, l’homme veut que l’on taise son nom. Il fait partie du trio d’investisseurs recrutés par l’avocat Marc Bellemare, qui se débat depuis plusieurs mois pour doter Québec d’une équipe de football professionnel. (…)

Bâtir une telle équipe à Québec va coûter 40 millions $, excluant la construction d’un stade extérieur de 25 000 sièges dont la facture pourrait atteindre entre 30 et 35 millions $.

Parole de Marc Bellemare, la moitié des 40 millions $ est déjà sur la table.
(…)

Si les autorités de l’Université Laval n’ont pas voulu prévoir un éventuel agrandissement du stade dans lequel joue le Rouge et Or dans le projet de Super PEPS, Marc Bellemare et ses partenaires ont réussi à trouver une oreille attentive du côté du maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Marcel Corriveau.

En bordure de l’autoroute 40, la municipalité possède une immense bande de terrain de six millions de pieds carrés. La construction d’un stade de football ferait le bonheur du maire, s’il faut en croire Marc Bellemare. Le Soleil n’a pas été en mesure de parler à M. Corriveau hier. (…)