Marc Bellemare continue de croire à la LCF à Québec

novembre 24, 2011

-Publié par : Pierre Couture, Le Soleil

24/11/2011

(Québec) L’avocat Marc Bellemare persiste et signe. Il croit plus que jamais à la venue d’une équipe de la Ligue canadienne de football (LCF) à Québec d’ici quelques années.

«Québec est un marché parfait pour cette ligue et c’est un produit très abordable», a indiqué mercredi M. Bellemare lorsque joint par Le Soleil.M. Bellemare n’est d’ailleurs plus le seul à penser que le football canadien a sa place à Québec. Une étude publiée lundi par le Conference Board du Canada souligne que Québec représente un marché potentiel pour accueillir une franchise de la LCF. La taille de la population, les revenus par habitant, la place du secteur privé et les conditions économiques (notamment le dollar canadien) permettraient de rentabiliser une franchise de football professionnel dans la capitale, a fait savoir le Conference Board.

L’ancien ministre de la Justice du Québec est à la tête d’un groupe d’investisseurs qui a réuni jusqu’à présent plus de 20 millions $ pour l’acquisition d’une franchise de la LCF. Le groupe Bellemare estime à 40 millions $ les sommes nécessaires pour assurer les activités d’une équipe de football professionnel au cours de ses cinq premières années d’existence à Québec.

Or, selon M. Bellemare, le principal obstacle à la venue de la LCF à Québec demeure la construction d’un stade de 25 000 places. «C’est la clé», a-t-il dit.

M. Bellemare dit avoir approché plusieurs partenaires financiers potentiels, dont Quebecor Media, qui n’a toutefois pas démontré de l’intérêt pour son projet. «On leur a parlé. Ils ne veulent pas embarquer», a-t-il indiqué.

Quoi qu’il en soit, M. Bellemare continue de porter le ballon de la LCF à Québec. «Le dossier de l’amphithéâtre nous a ralenti, mais nous croyons que d’ici quelques années, il y aura un club de la Ligue canadienne à Québec. Nous en sommes convaincus.»

Le Conference Board ne voit d’ailleurs pas d’équipe de la LCF atterrir à Québec avant quelques années (horizon 2018-2020). La LCF pourrait d’abord prendre de l’expansion dans les Maritimes.