Démissionner par fidélité aux convictions: exemples du Québec

Déçu et désillusionné par le manque d’engagement de la France en matière de lutte contre les changements climatiques, le ministre Nicolas Hulot a démissionné de ses fonctions mardi en direct à la radio. Nicolas Hulot est loin d’être le seul ministre d’un gouvernement à démissionner pour des questions de principe. D’autres politiciens ont vécu ce dilemme quand leurs convictions ne coïncidaient plus avec les idées de leur chef ou de leur parti. Les détails avec Sophie Langlois.

Le Téléjournal avec Céline Galipeau
Source: Radio Canada

Prendre contact
avec Bellemare avocats