Groupe Protektor et sa présidente accusés

Le Groupe Protektor se retrouve encore une fois sur la sellette. Le Barreau du Québec a déclenché une enquête à la suite de reportages de TVA Nouvelles et a décidé de poursuivre l’entreprise et sa présidente, qui aurait prétendu agir comme avocate sans en avoir le titre.

Michel Jean/TVA Nouvelles http://www.tvanouvelles.ca/2018/02/05/groupe-protektor-et-sa-presidente-accuses

Protektor promet de vous aider dans vos démêlés avec la CNESST, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ou encore l’Indemnisation des victimes d’actes criminels.

Le Barreau a déposé quatre poursuites contre la compagnie et sa présidente, Vanessa Thiffeault Picard, parce qu’elle aurait notamment fait croire qu’elle agissait à titre d’avocate.

«À ma connaissance, c’est la deuxième fois. J’ai vu un cas dans la région de Québec il y a quelques années. Montréal, je pense, que c’est la première fois. Mais je pense que le Barreau devrait le faire plus souvent», explique Me Marc Bellemare, l’avocat d’une des présumées victimes de Protektor.

Les documents soutiennent que la publicité de Protektor annonce des services juridiques, de même que la présence d’une équipe juridique et d’experts médicolégaux.

Stéphane Richard a perdu 5000$ qu’il avait avancé au conjoint de Vanessa Thiffeault Picard. Le fraudeur Alexandre Royer, condamné pour une fraude de 14 millions de dollars, avait pris son argent pour lui dire quelques semaines plus tard qu’il ne pouvait rien faire pour lui. M. Richard témoignera pour le Barreau.

Le Barreau estime que Protektor «a donné lieu de croire qu’elle était autorisée à remplir les fonctions d’avocate et à en faire acte auprès de M. Stéphane Richard».

Après la diffusion de notre reportage, Mme Thiffeault Picard s’était dite prête à lui rembourser. Trois mois plus tard, Protektor n’a toujours pas remboursé Stéphane Richard.

L’office de la protection du consommateur a reçu de nombreuses plaintes au sujet de Protektor, qui n’est pas la seule entreprise active dans ce domaine. Protektor, qui a décliné notre demande d’entrevue, fait face jusqu’à près d’un demi-million de dollars d’amende.

Prendre contact
avec Bellemare avocats