Meurtres de Norah et Romy: Martin Carpentier craignait de perdre ses deux filles

Source: Radio Canada

En psychose et craignant de «perdre sa place comme père» avec l’aboutissement des procédures de divorce avec la mère de Norah et Romy, Martin Carpentier a volontairement provoqué un accident sur l’autoroute 20 avant de tuer ses filles 18 heures plus tard, vraisemblablement avec un morceau de bois.

Ce sont les conclusions émises par la coroner Me Sophie Régnière qui a enquêté sur les circonstances du drame survenu à l’été 2020 dans le secteur de Saint-Apollinaire. Une alerte Amber avait tenu en haleine tout le Québec avant que les deux fillettes soient retrouvées mortes le 11 juillet.

Séparé depuis 2015 avec la mère des enfants, Amélie Lemieux, Carpentier craignant qu’un divorce officiel avec la mère lui fasse perdre la possibilité de voir ses filles. C’était principalement le cas avec Norah puisqu’il n’était pas le père biologique alors que la mère avec entamé des démarches pour que les contacts avec le père biologique reprennent.

«Il s’agissait pour lui d’une situation hautement anxiogène, dans l’optique où il pourrait perdre ses enfants ou la relation significative qu’il avait avec elles», écrit la coroner.

Le 8 juillet, jour de l’accident, l’avocate qui s’occupait de la procédure de divorce a envoyé par courriel des documents pour approbation. Il s’agit pour la coroner de l’élément déclencheur menant au drame.

Message d’adieu

Le soir du 8 juillet, Carpentier aurait insisté pour aller seul avec ses filles manger une crème glacée alors qu’il venait de souper avec des membres de sa famille. L’accident intentionnel qu’il a provoqué sans réussir «cette tentative de mourir» a été un «point de non-retour» pour le père.

La famille de Martin Carpentier croyait que son niveau de dangerosité «était nul», ce qui aurait retardé le déclenchement de l’alerte Amber. Or, des textos envoyés par Carpentier à sa conjointe avant l’accident ont été perçu comme «une note d’adieu» par les policiers qui ont alors vu l’événement dans une nouvelle optique et lancé l’Alerte Amber.

Prendre contact
avec Bellemare avocats

Remplissez le formulaire
gratuitement