Peine à imposer à Vincent Lacroix – Marc Bellemare s’en prend à Monique Jérôme-Forget

16 décembre 2007 à 09h22

Par LCN

Marc Bellemare est catégorique. Il affirme que les déclarations de vendredi de la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, sur la peine à imposer à Vincent Lacroix, l’ex-P.D.G. de Norbourg, ne sont pas saines pour la justice. 

Publié par : Le journal de Montréal
Crédit photo : LCN

L’avocat et ancien ministre Bellemare juge que c’est même de l’ingérence dans le processus judiciaire. Pour M. Bellemare, qui a fréquenté plusieurs juges au cours de sa carrière, les propos de la ministre ont certainement irrité la magistrature qui est fière de son indépendance. 

L’ancien ministre ajoute que la séparation entre les pouvoirs exécutif et judiciaire est sacrée dans une démocratie. 

Des juges ont déjà décrété l’arrêt des procédures dans certains procès en raison de déclarations publiques faites par des politiciens. 

L’attachée de la ministre Jérôme-Forget a précisé que ses propos ont été mal interprétés par ses détracteurs.

Prendre contact
avec Bellemare avocats

Remplissez le formulaire
gratuitement