Un lot de 2 M$ lui échappe

Me Marc Bellemare et sa cliente, Annie Côté, n’excluent pas de poursuivre TVA pour les « dommages » causés par cette erreur. Un lot de 2 M$ lui échappe
KATHRYNE LAMONTAGNE | MISE À JOUR Vendredi, 12 février 2010 19:18
Photo: BENOIT GARIÉPY | Le Journal de Québec

Une femme de Drummondville qui croyait avoir gagné le gros lot du Québec 49 songe à poursuivre TVA pour une erreur commise dans les numéros du tirage diffusés à l’émission Salut, bonjour!

Depuis une quinzaine d’années, le mari d’Annie Côté achète la même combinaison au tirage du Québec 49, soient les chiffres, en ordre, de un à six.

Ce sont exactement ces données qui ont été présentées dans un tableau, à la quotidienne matinale de TVA, jeudi, à 8 h 40, lors du dévoilement des résultats du tirage de la veille. Malheureusement, après vérification des nouveaux « millionnaires » auprès de Loto-Québec, ni les chiffres ni la date de cette loterie n’étaient exacts.

Assistée de son avocat, Me Marc Bellemare, Annie Côté compte bien être dédommagée pour les préjudices causés par cette erreur. « J’ai gagné deux millions et, tout à coup, je l’ai perdu. Ça a troublé nos vies. Je n’ai pas dormi de la nuit et mon mari ne va plus travailler. J’aimerais bien qu’il y ait une justice. Qu’ils compensent pour le mal que ça nous a fait », demande Mme Côté, rencontrée hier, à Québec.

Malgré la mention en bas des tableaux des résultats qui donne priorité aux chiffres de Loto-Québec s’il y a disparité entre les listes des tirages, Me Bellemare n’exclut pas de poursuivre le réseau de télévision. « Le diffuseur a une responsabilité, une obligation de rigueur qui n’est pas respectée ici. C’est sa crédibilité qui est en jeu », précise-t-il.

Problème technique

Du côté du réseau TVA, cette « malheureuse » situation serait due à un « problème technique ». « Une erreur dans le système a fait en sorte que le billet du Québec 49 représentait le tableau-test, avec des chiffres fictifs et la mauvaise date, plutôt que le vrai », se désole Nicole Tardif, porte-parole du diffuseur.

Elle assure toutefois que cette erreur n’a été diffusée qu’à une seule reprise et que la bonne combinaison a circulé le reste du temps sur le réseau.

Cette information a été confirmée par Loto-Québec, qui se dégage de toute responsabilité dans cette histoire. « Les numéros gagnants sont révisés par Loto-Québec et par une firme extérieure chaque jour », affirme Jean-Pierre Roy, directeur des relations de presse pour la société.

Il ajoute d’ailleurs qu’il n’est jamais arrivé dans l’histoire de la loterie Québec 49 que la combinaison gagnante soit celle d’Annie Côté.

[email protected]

Prendre contact
avec Bellemare avocats